Des paysages classés par l’UNESCO

Le Val de Loire est le plus vaste site français jamais inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité. De Sully-sur-Loire à Chalonnes, ce sont 280km de longueur et 800km² qui ont été reconnus en l’an 2000 par l’UNESCO au titre des Paysages Culturels et Vivants. C’est indéniable que les dizaines de châteaux qui parsèment le Val de Loire ne sauraient être dissociés des fleuves et rivières près desquels ils ont été édifiés. De Chambord à Amboise en passant par Chenonceau et Azay-le-Rideau, toutes les merveilles de la Renaissance française possèdent un lien presque fusionnel avec leurs rivières, qu’il s’agisse de la Loire, du Cher ou de l’Indre.

Loire à Vélo Amboise Val de Loire

Un territoire façonné pour le plaisir du roi

Aujourd’hui encore, les paysages du Val de Loire gardent la trace du passage des plus grands personnages de l’Histoire de France. Aux côtés des illustres châteaux se dévoilent des résidences plus modestes voire intimistes, témoins d’une époque dorée. Forêts giboyeuses, rivières poissonneuses, prairies et coteaux fertiles propices à l’agriculture et à la viticulture, ces paysages façonnés par la présence royale sont un régal pour les sens. En toutes saisons, ils se dévoilent au visiteur, au promeneur, au cycliste et à quiconque recherche la quiétude. Située à quelques kilomètres d’Amboise, la Maison de la Loire propose tout au long de l’année un programme d’animations et d’expositions permettant la découverte du fleuve royal et l’observation de sa faune et de sa flore.

Randonner en toute tranquillité

A Amboise, ces paysages se découvrent tout autant à pied, sur l’un des nombreux sentiers de randonnées qui jalonnent les rives et coteaux, qu’à vélo. Le parcours balisé de La Loire à Vélo, qui s’étend sur 800km de Nevers à l’Atlantique traverse le Val d’Amboise sur des tracés pittoresques, offrant des vues panoramiques sur le fleuve royal et les vignobles de Loire. Au départ d’Amboise et des villages alentours, une demi-douzaine de boucles balisées permettent en outre de rayonner au plus près des rivières, à l’ombre des forêts ou dans des océans de blé doré.